Histoire

  • 2001

    ADOPTION DE LA POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN À L'ACTION COMMUNAUTAIRE

    Le ministère de l'Éducation adopte la politique de reconnaissance et de soutien à l’action communautaire : « L’action communautaire, une contribution essentielle à l’exercice de la citoyenneté et au développement social du Québec ». La politique entraîne la sélection de 160 organismes dorénavant financés à la mission, notamment ceux du secteur de la formation.

  • 2003

    CRÉATION DU COCAF

    Neuf organismes de formation se réunissent pour une première fois et créent le Comité des organismes communautaires autonomes de formation (COCAF). Il se veut une structure de concertation entre les organismes du secteur de la formation et de mise en commun des enjeux entourant leur rattachement au ministère de l'Éducation.

  • 2003

    RECONNAISSANCE DU COCAF PAR LE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION

    Le ministère de l’Éducation reconnaît le COCAF comme instance représentant le secteur de la formation continue. Jusqu’en 2005, le comité se réunira surtout pour partager de l’information et prendre position quant au programme de financement du ministère et à des enjeux plus larges qui sont en lien avec l’action communautaire autonome.

  • 2004

    OBTENTION D'UNE PREMIÈRE SUBVENTION

    Le COCAF obtient une première subvention du Programme d'action communautaire sur le terrain de l'éducation (PACTE) pour son fonctionnement général.

  • 2005-2009

    EXPANSION DU MEMBERSHIP

    Au fil des années, le nombre de membres croît, pour atteindre un total de 14 membres.

  • 2006

    CONCERTATION AVEC LE MILIEU DE L'ACTION COMMUNAUTAIRE AUTONOME

    Le COCAF rejoint le Comité aviseur de l’action communautaire autonome, qui deviendra le Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA), où il représente le secteur de la formation. Ce réseau donne au COCAF l'occasion de promouvoir l’importance de la formation continue pour les membres et les personnes qui s'impliquent dans les organismes d'action communautaire autonome.

  • 2007

    NOUVEAU NOM ET INCORPORATION

    Le Comité adopte le nom de Coalition des organismes communautaires autonomes de formation (COCAF). L'organisation s’incorpore et devient accréditée auprès du ministère de l’Éducation.

  • 2007

    TENUE D'UNE PREMIÈRE JOURNÉE DE FORMATION POUR LES MEMBRES

    La COCAF organise une première journée de réflexion et de formation pour ses membres. C’est le début d’une tradition annuelle.

  • 2010

    UN NOUVEL ÉLAN POUR LA COCAF!

    La COCAF entreprend une réflexion stratégique qui se base sur cinq chantiers de travail. Ils mènent à l’adoption d’un énoncé de mission officiel, à une révision des règlements généraux, à une meilleure définition des critères d’adhésion de ses membres, à l’identification des principes qui guident son travail, au lancement de son site web et à l’adoption d’un nouveau logo.

  • 2012-2014

    UNIVERSITÉ POPULAIRE D'ÉTÉ

    La COCAF soutient l’organisation de l’Université Populaire d’Été.

  • 2013

    UN PLAN TRIENNAL POUR L'ÉDUCATION DES ADULTES

    La COCAF adopte un plan triennal qui prévoit de militer auprès du ministère de l'Éducation et des partis politiques pour préserver une compréhension large de l’éducation des adultes qui reconnaît le travail des OCAF, notamment en matière d’éducation populaire.

  • 2016

    LANCEMENT DU WIKI-ACA

    La COCAF lance le projet WikiACA, une encyclopédie collaborative dédiée à l’action communautaire autonome.

  • 2020-2022

    PARTICIPATION AU PROJET ESPACE COMMUNAUTAIRE

    L'expertise de la COCAF et de ses membres est mise à contribution pour l'élaboration du projet Espace communautaire, un lieu d’accompagnement et de formations destiné aux gestionnaires d’organismes d’action communautaire autonome.

  • 2022

    ADOPTION D'UN NOUVEAU PLAN D'ACTION GOUVERNEMENTAL EN MATIÈRE D'ACTION COMMUNAUTAIRE

    Le gouvernement du Québec adoption un nouveau plan d’action gouvernemental en matière d'action communautaire (PAGAC). Ce nouveau plan prévoit des mesures favorisant la formation du personnel dans le milieu communautaire.